11 & 12 août 2014 Cluny de bronze 2014

Cluny de Bronze 2014

Le choix de cette randonnée revient à Nicolas, attiré de longue date par la Saône-et-Loire. Ayant alors cherché une randonnée permanente dans le secteur, j’ai découvert un ensemble de circuits ayant pour thème « Les sites clunisiens ». Compte tenu de nos possibilités, nous avons choisi le Cluny de Bronze, composé de 4 circuits (un circuit fondateur à partir de Lons-le-Saunier, proche de Baume-les-Messieurs, d’où l’abbé Bernon part vers 910 pour fonder Cluny, et 3 boucles au départ de Cluny). Cette année, nous retenons 2 d’entre elles, situées au nord de la ville.


Le lundi 11 août, dès la sortie de ville, nous escaladons notre premier petit col (celui des Quatre Vents-ph.1) offrant une vue plongeante sur Cluny. Nous traversons Blanot-ph.2, 1er pointage, et quittons la voie normale afin de franchir le col de la Croix puis le col de la Pistole-ph.3, cachés dans des forêts reposantes. Plus au nord, nous visitons Brancion (BPF 71) où le château et l’église romane surplombent la vallée du Grison. Les petites routes nous mènent alors vers la rivière Grosne et Saint-Gengoux-le-National (BPF 71), où le clocher de l’église et une tour adjacente reliés par une passerelle aérienne forment  un ensemble curieux-ph.4. Nous ne manquons pas de descendre la « Rue pavée d’Andouilles »-ph.5. Arrivés à l’extrémité septentrionale de cette boucle, nous franchissons une série de villages perchés comme Burnand (église et château), puis Munot (site mérovingien), Saint-Hippolyte (ruines romanes avec son massif clocher fortifié-ph.6). Nous rejoignons la vallée de la Grosne et empruntons, pour finir en douceur, la piste cyclable tracée sur une ancienne ferrée reliant Chalon-sur-Saône à Cluny par Givry. Soit 80 km pour une dénivelée de 1100 m pour cet après-midi sous un beau soleil.


Le lendemain 12 août, toujours grand beau temps. Départ vers le nord en direction de Cormatin et son très beau château-ph.7. Pour l’atteindre, nous traversons plusieurs villages tranquilles, groupés autour de belles églises romanes comme Chazelle-ph.8 et Malay-ph.9 (2 points de contrôle). Après le château de Sercy-ph.10  se mirant dans sa pièce d’eau, c’est le marché de Saint-Gengoux-le-National. Rude montée vers Saint-Maurice-des-Champs puis Saint-Martin-du-Tertre-ph.11 qui surplombe avec bonheur la vallée de la Guye. Au Puley, une auberge sympathique nous accueille à midi où nous pointons. Une vicinale nous permet sur une douzaine de kilomètres d’escalader Mont-Saint-Vincent –ph.12 (BPF 71) d’où le point de vue circulaire, à plus de 600 mètres s’offre à nous : vallées et coteaux accueillent bovins et vignobles-ph.13. Après une visite attentive de l’église, privée de son clocher effondré, mais possédant une nef constituée de voûtes plein cintre transversales (rare construction commune avec l’église Saint-Philbert de Tournus), nous fonçons dans la descente vers Joncy. De là, de nouveau, une série de villages  perchés, notamment Sigy-le-Châtel-ph.14 (autre contrôle), où un tourneur sur bois par sa dextérité et son inventivité. Retour par Cortevaix, Flagy et Villard où une longue côte à 14% nous dépose sur la grande route qui nous permet de filer à toute vitesse vers Cluny. Cela après 106 km et une dénivelée de 1500 m.


Nous profitons de cette belle fin d’après-midi pour visiter le site l’abbatiale Cluny III-ph.15, démolie vers 1820 et qui fut la splendeur de la chrétienté durant presque 8 siècles.


Il nous restera 2 boucles pour solder ce Cluny de Bronze et une balade autour d’Autun pour homologuer le BPF 71. Encore bien du bonheur en perspective !

                                                                                      
Jacques Leguay
ce site a été créé sur www.quomodo.com