13 juin ~ 22 juin Mercantour - Verdon

Nouvelles des randonneurs du Mercantour.


Après un voyage (surtout pour les voyageurs TGV) un peu tumultueux tout le monde s’est retrouvé à Digne les Bains .


Etape 1 Dignes-les-Bains->Barcelonnette 97km 1.630m D+

Le premier jour après la traditionnelle photo de groupe (cf. pièce jointe) et un hommage à Martine Condolo, tout le groupe s’est élancé sur la route  Barles via les merveilleuses Clues. Puis poursuite vers Barcelonnette avec arrêt au belvédère du lac de Serre-Ponçon, le tout sous le soleil.


 Etape 2 Barcelonnette->Col de la Couillole 93km 2.400m D+

Le lendemain, ciel de plomb pour la montée du col de la Cayolle 1ere grande difficulté du circuit. Arrivée au sommet dans la brume et le froid. Descente un peu à l’aveugle dans le brouillard. Déjeuner à Guillaumes à l’abri sous les premières averses. Puis montée du col de Valberg sous une pluie de plus en plus battante et glaciale. Journée peu enrichissante au niveau coups d’œil. Pour les paysages merveilleux il faudra attendre. Nuit au col de la Couyolle super accueil à l’auberge de la Fripounière.


 Etape 3 Col de la Couillole -> Col de Turini 75km  2.300m D+

Ce matin OH !!! surprise départ sous un ciel sans le moindre nuage pour une des étapes les plus dures du voyage. Magnifiques paysages dans la descente du col de la Couyolle. Ascension du col de St Martin pour rejoindre St Martin de Vésubie où nous déjeunons sur la place du village en plein soleil. L’aventure continue par la redoutable montée du célèbre col de Turini ( Rallye de Monte-Carlo) Très belle journée mais ce soir les jambes sont très lourdes et les volontaires pour conduire le fourgon demain sont nombreux.



Etape 4 Col de Turini->Saint Sauveur de Tinée 115km 2.250m D+

Hier devait être une étape de transition sans col à franchir entre le col de Turini et la vallée de la Tinée.

Déjà une surprise par un départ forcé à 7H00 du matin cause fermeture d’une partie de la route pour cause du rallye voiture.

Engoncé dans des couches successives de vêtements par 5°C, nous descendons le col de Turini par son versant sud-ouest. Quelques belvédères nous permettent d’admirer vallées et gorges ainsi que les rives de la méditerranée. Passage au superbe village de Coaraze.

Deuxième surprise après s’être engagé sur la route de Bendenjun, un éboulement a coupé la route nécessitant un demi-tour, un détour et l’escalade du col de Chateauneuf sur 7km. ; soit +18km.

Ravitaillement à Levens et déjeuner à Duranus place de l’église et son belvédère.

Descente de la vallée de la Vésubie et remontée de la Tinée pour 118Km fatiguant.

 

Etape 5 Saint Sauveur de Tinée->Barcelonnette 85km  2.410m D+

La journée montagne avec le col de la Bonnette à 2715. (La cime est fermée).

Avons évité le gros de la pluie, longue grimpette de 26km. 0°C au sommet. Descente emmitouflée pour se ravitailler à 15H00 à Jausiers.

Sommets enneigés et belles vallées.


Etape 6 Barcelonnette->Annot 110km  2.300m D+

Après une soirée passée à supporter les bleus… nous repartons de bon matin pour une journée ensoleillée avec au programme 2 cols intéressants ( Allos et le col des champs). Les guerriers sont au rendez-vous et Allos se monte sans trop de souffrance. Après une pique-nique sur un parking avec vue sur la ville fortifiée de Colmars, les festivités se continuent avec le col des champs qui, le soleil et la fatigue d’Allos aidant , met les organismes à rude épreuve. La descente par les gorges de Dalluis sont l’occasion d’une photo de groupe sur le célèbre « pont de la mariée ». Au final soirée étape à l’Auberge St Pierre à Le Fugeret ou nous recevons un accueil exceptionnel qui fait oublier les turpitudes de la journée.

 

Etape 7 Annot -> Comps-Sur-Artuby   85km 1.500m D+

Après la journée d’hier, considérée comme la plus exigeante du circuit, celle d’aujourd’hui est plus relax et nous conduit vers les gorges du verdon. Le temps est toujours au beau fixe( non, non, ce n’est pas de la provocation !!!) Nous apprécions le calme du coin pique-nique au bord du lac de Castillon. La fin d’étape nous amène à Lappalud sur verdon au départ de la route des crètes. La bière est fraiche et tout va bien.

Demain dernière étape…Ah bon c’est dommage… c’était bien.

Etape 8 (et dernière) La Palud sur Verdon->Manosque 97 km D+ 1633

Après un passage à la fête de la musique de La Palud, et une bonne nuit de récupération, nous entamons notre dernière étape par une boucle de la route des crêtes des gorges du Verdon ( 6 km à 9 – 10 %) avant de plonger dans la descente qui nous emmène vers Moustiers Ste Marie, le lac de Ste Croix, Riez, Valensole et ses champs de lavande, pour terminer notre aventure à Manosque ou il faut bien le dire le retour à la vie citadine est un peu brutal.

Tout s’est très bien passé, les mécaniques humaine et matérielle n’ont pas flanché, le moral a toujours été au beau fixe malgré les pentes et surtout la météo a été bien meilleure que ce à quoi on pouvait s’attendre au départ.

Malgré la fatigue, la satisfaction d’avoir réalisé un super périple se lisait sur tous les visages.

Mercantour - Verdon 2016 est terminé… à bientôt pour de nouvelles aventures.


création de site internet avec : www.quomodo.com