Cluny d’argent- boucles de Bourbon-Lancy (22, 23 et 24 mai 2018)
Après le Cluny de bronze obtenu en 2017 (avec 2014 et 2016), voici venu le temps du Cluny d’argent.
 
Il consiste en 7 boucles pour un total de 720 km (2 au départ de Nevers, 3 de Bourbon-Lancy et 2 de Charolles. Il visite les sites clunisiens, essentiellement situés en Saône-et-Loire.
 
Cette semaine, Nicolas et moi, nous avons parcouru les 3 randonnées au départ de Bourbon-Lancy (voir les 2 cartes)
Nous sommes dans une région intermédiaire sans site majeur, à part, peut être, Paray-le-Monial, mais dont l’attrait pour notre pratique du vélo est fort agréable. Les routes sont peu fréquentées, sauf quelques courtes liaisons sur des axes régionaux, le revêtement « répond bien », et les paysages sont paisibles, verdoyants et vallonnés.
Le 1er jour, vers le nord-est de Bourbon-Lancy, nous rappela en tous points notre dernier séjour à Cussac : relief très marqué entre vallées, villages endormis, alternance entre prairies d’élevage et massifs boisés. Une différence : la robe des bovins a viré du roux limousin au blanc charollais. Nos pointages se firent à Issy-l’Evêque, Toulon-sur-Arroux et Neuvy-Grandchamp. Qui ne connaît pas ?! (Voir photos 1 et 2).
 
Le 2ème jour, direction plein nord, en grande partie dans le département de la Nièvre et un peu moins escarpé que la veille. Tout de suite, une pépite dans l’église de Ternant où 2 retables adossés, d’origine flamande de la fin du quinzième siècle : un véritable ravissement (voir photo 3). Un peu plus loin, traversée d’une voie ferrée (double voie, non électrifiée, reliant Nevers à Autun) nous fit constater l’abandon progressif du bâti ferroviaire, comme à la gare de Rémilly (photo 4). Autre curiosité pour moi : Saint-Honoré-les-Bains où j’effectuai 2 cures il y a un peu plus de… 60 ans ! La journée se termina sous l’orage. Quatre kilomètres nous manquèrent pour arriver au sec. Heureusement, un couple de retraités locaux nous accueillit chaleureusement pendant une heure et demie.
 
Le dernier jour nous entraîna tout à l’est vers Gueugnon, Palinges, puis au retour, Paray-le-Monial et Digoin et son pont-canal (voir photos 5 et 6). Nous avons pu constater, comme autour de Cussac, une belle activité forestière avec des scieries imposantes. La fin du parcours se fit sur 50 kilomètres de notre voyage itinérant de septembre 2015, entre Palinges et Bourbon-Lancy, le long principalement du canal du Centre, parcouru dans l’autre sens cependant. La fin du parcours après Diou empruntant une ancienne voie ferrée, nous permit de constater encore la qualité de des infrastructures pour le vélo, nous permettant d’atteindre le centre-ville de notre terminus sans difficulté.
Nous avons validé au cours de ce périple 10 points de contrôle. Il en reste une quinzaine à partir de Nevers et Charolles sur les 4 boucles à venir.
Encore beaucoup de plaisir et d’efforts en perspective…
  1. Leguay – 26 mai 2018