Compte rendu traversée des Pyrénées

Mercredi 12 juin 2013

Le rêve devient réalité pour nos 11 cyclos du MCT en partance pour une folle chevauchée transpyrénéenne.

Départ de Saint jean de Luz à 9h du matin : il faut "rôder" la machine à préparatifs…

Après quelques photos de mines fraîches et réjouies…encore !!!!  c’est parti sous un ciel bleu et une chaleur plus qu’estivale.

Nous sommes éblouis par les magnifiques paysages qui s’offrent à nous au détours de villages typiques et splendides tels que Sarre, Ainhoa et Saint Jean Pied de Port.

1er col : Saint Ignace 169 m !!

2ème col : Puerto de Oxtondo

3ème col : Ispéguy

Nous arrivons à 15h30 à Lecumberry dans  une auberge de village : perrier et bières  nécessaires à la récupération. Puis dîner régional et savoureux :  le veau basquaise..

L'équipe des Pyrénées

Jeudi 13 juin 2013

Changement de programme !

La météo nous incite à modifier le parcours pour des raisons de sécurité, entre autres.

Bruine et brouillard le matin, pluie l'après midi.

8h45 : Direction Mauléon par le col d'Osquich (500m)

Heureusement nous trouvons un abri au cœur d'Arette pour le repas de midi !

Puis en route pour le col de Marie Blanque, 1035  m avec les 4 derniers kms entre 11 et 14 %.

Le clou du spectacle du jour dans la descente - des chevaux en liberté sur le plateau du Benou  nous fait oublier  les affres de la montée.

Arrivée à Bielle vers 16h15.

Une journée qui pourrait laisser des traces...

L'équipe des Pyrénées

Vendredi 14 juin 2013

Lever sous un grand ciel bleu ! Les sommets enneigés se découvrent..une merveille !

Départ vers 10h, avec encore une modification de programme , l’Aubisque étant encore fermé.

Direction le col du Soulor ( 1474m ) via Ausson et Ferrières :   12 Kms de montée variant de 6 à  11%. 1300 D+

Les Pyrénées se révèlent être un magnifique spectacle…Nos regards ont été captés par le  tournoiement des vautours s’acharnant sur une brebis égarée………

Une arrivée bien échelonnée de manière  à mettre en exergue les couleurs du MCT.

Pique-nique bucolique préparé avec amour par notre accompagnatrice, face aux chaînes enneigées, avec  les moutons pour compagnons.

Après ce moment de repos bien mérité, en route pour la descente vers Aucun.

Jacques a pété une durite !! : sa chambre à air avant a éclaté..

Arrivée vers 15h30 à l’hôtel « Le Picors »..Nous y avons profité d’un moment de détente-récupération dans sa piscine et son solarium….Trop dur !!!!

L'équipe des pyrénées

 

 

Samedi 15 juin 2013

 

Re modification !!!!

Le col du Tourmalet étant fermé la montée côté Luz Saint Sauveur est abandonnée : un transfert en voiture s’impose.

Faute de places dans les véhicules, 3 courageux chevauchent leur vélo au départ de l’hôtel : Annick, Bernard et Gérald.

Nous nous retrouvons au pied du Tourmalet coté Sainte Marie de Campan, sans savoir si nous irions jusqu’au sommet. Seul Gérard ne monte pas pour soulager Marie de l’aller-retour en camping-car.

Brouillard, brouillard, brouillard, jusqu’à la Mongie, mais après BELLE RECOMPENSE, un grand ciel bleu au-dessus d’une mer de nuages au sommet du col. Que du bonheur….. !

Montée progressive avec les principales difficultés autour de la Mongie et un final entre les murs de neige. Rencontre surprenante : un lama au centre de la Mongie !!! Route rendue dangereuse par des ruissellements.

Pause pique-nique au soleil à la Mongie puis départ vers le col d’Aspin : Vue superbe sur la vallée d’Arreau …sur « le baudet !! »(Dixit l’Amourenski)

Une belle descente vers Arreau et encore quelques efforts pour rejoindre notre gîte étape sur les bords du lac de Loudervielle… Superbe vue sur le lac.

Repas du soir : poule au pot accompagnée de son potage vermicelle, repas consistant clôturé par un sorbet fruits rouges.

Une autre aventure commence : la nuit dans un dortoir pour tous…Nouveau jeu «  Ronfle premier a gagné !! ». On ne connait toujours pas le vainqueur à cette heure !!! Tellement fatigués  que le concours de polochons n’a pas eu lieu

L'équipe des Pyrénées

Dimanche 16 Juin 2013

Dure journée en perspective…Les Pères vont être à la Fête !!!

Etape de 100 kms, D+  2100 m , température moyenne de 30°, 3 cols

*Peyresourde pour mise en bouche

*Col de Menté, en plat de résistance très chaud 

*Portet d’Aspet la cerise sur le gâteau pour s’achever

Néanmoins une journée à la hauteur de notre appétit.

Les paysages restent sublimes.

Notre soirée étape à Saint Girons nous laissera un souvenir ineffable….un couple d’enfer,

ouvert d’esprit, conciliant, disponible…bref..tout ce qui fait que personne n’y reviendrait !!

L’équipe de Pyrénées

Lundi 17.06

C’est sans  regrets que nous quittons l’hôtel vers 8h30.

Les filles font un tour de ville avant de rattraper les cyclos à Aulus--les Bains, après 35 kms de faux plat montant.

Nous attaquons alors le col d’Agnes : belle route, col  sauvage, peu connu qui mérite le détour…

Montée de 10 kms, pourcentage moyen 9% mais une ascension irrégulière avec une première partie au-delà de 10% et des passages à 14% , des rafales de vent pour certains, des murs de neige et toujours un paysage époustouflant.

Pique-nique rapide à quelques encablures du sommet….l’orage semble s’annoncer.

Une courte descente avant d’attaquer le col Port de Lers : pas de difficultés majeures excepté un violent vent de face.

Puis descente vertigineuse et toujours violentes rafales de vent avant l’arrivée à Tarascon sur Ariège  sous une chaleur lourde et accablante.

Ainsi s’achève cette journée de transition de 77 kms et D+1600m.

L’équipe des Pyrénées

Mardi 18 .06

Après une nuit chaude et orageuse, départ de l’hôtel à 8h30 dans une brume qui nous accompagne pendant une quinzaine de kms .

Une journée importante se profile avec 110 kms, un D+ de 2716 m, le col de Marmare et le col de Port de Pailheres.

La route des Corniches nous emmène jusqu'au col de Marmare, 12 kms d'une route étroite et pittoresque sans grandes difficultés, une mise en jambe quoi!!!!

Pique nique au col de Chioula, 2 kms plus loin.

Descente à tombeau ouvert jusqu'à Ax les Thermes pour ceux qui ont loupé la bifurcation à gauche....( soit 7 kms AR)

Ascension  de bonne facture vers Pailhères sur une route parfois gravillonnée. Un paysage grandiose nous attend au sommet, mais aussi un froid glacial accentué par le vent.

Félicitations à notre champion Jacques qui est arrivé au sommet un dizaine de minutes avant le 2d.

Descente spectaculaire vers Quillan via le défilé de la Pierre Lisse et le "trou du cul du curé". Un spectacle encore magnifique à travers les gorges de l'Aude.

 Arrivée à Quillan vers 17h15 , tous ravis de cet avant dernier menu.

L'Equipe des Pyrénées


Mercredi 19.06

Encore un matin…..un matin  pour une dernière « balade »,  juste pour dire que l’on va tourner les jambes, même si certaines bosses étaient plus que respectables, et admirer de nouveaux  paysages !!! 

Arrivée à l’hôtel vers 17 h , tous ravis de « L’AVOIR FAIT ».

Voilà c’est fini……………. Instant émouvant des congratulations et embrassades.

Allez !!  il ne faut pas se laisser aller à la nostalgie, l’apéro nous attend et remise de diplôme à chacun.

Celui de meilleur grimpeur est décerné à Jacques Pépin.

Puis un dernier repas partagé autour d’un bonne table, on se lâche….c’est autorisé ce soir !

Les esprits gambergent et rêvent déjà de nouvelles aventures.

Mais avant cela il faut rentrer en Seine et Marne où les routes vont nous sembler, de l’avis de tous,  bien plates.

L’équipe des Pyrénées.




ce site a été créé sur www.quomodo.com