Eglises à Pans de bois - De Eclaron au Lac de Der 05 & 06 avril 2014

Sortie autour du lac du Der  5 & 6 avril 2014

Samedi : circuit touristique des églises à pans de bois.

Proche de l’Eglise Abbatiale et du Haras National de Montier en Der, nous sommes 17 cyclotouristes du MCT à nous préparer pour le parcours des églises à pans de bois. Après un casse-croûte sorti du sac ou d’ailleurs, histoire d’ajouter des calories dans nos mollets, notre Président Jean-Michel et Martine Bocher, nous donnent le départ. Vers 12 h15.

13 cyclos s’élancent prudemment pour emprunter les routes de la campagne sous un beau soleil et une température très agréable (rien à voir avec notre sortie de l’année dernière à Etretat). Un circuit d’une soixantaine de Km.

Cinq curieuses églises à pans de bois alternant avec celles en pierre se découvrent toutes différentes dans leur état. La beauté des vitraux de ces édifices ajoutent de la curiosité et laissent apparaître les traces du temps qui passe. Nos ancêtres qui ont œuvrés à leur construction sont encore spirituellement présents dans les cimetières jouxtant ces monuments. Les restaurations en cours pour certaines d’entres-elles sont édifiantes.

Les kilomètres s’enchaînent, à un passage à niveau fortement dégradé, un premier puis un second cyclo y laisse leur chambre à air… Quelques boutades bien convenues giclent de la bouche de certains mais tout cela est bon enfant. Les impressions de chacun et les commentaires vont bon train, la gaité et les sourires font plaisir à voir ! Le service de dépannage qui n’est pas très loin, vient prêter la pompe qui va bien. Nous nous approchons de l’arrivée à Montier en Der.

L’on pense à nos BPF et BCN, le tampon d’un commerçant fera l’affaire, l’Office du Tourisme étant fermé le week-end. Voilà, le parcours est à présent bouclé, on range le matériel dans les voitures et direction Saint-Dizier pour rejoindre l’hôtel Campanile retenu pour la nuitée. Une bonne douche puis un bon repas très convivial clôture cette première virée. Le président est heureux que tout se soit bien passé.

Dimanche : Parcours champêtre à partir d’Eclaron.

9h00, nous quittons notre hôtel après un copieux petit déjeuner. Direction le village d’Eclaron où aura lieu le départ de cette deuxième randonnée. Rassemblés sur la place de la Mairie, nous nous apprêtons pour une découverte des environs du lac du Der et de la vallée de la Marne. Le ciel est plutôt nuageux mais sans pluie. Le soleil joue à cache-cache mais il ne fait pas froid.

Nous partons donc gentiment, histoire de remettre les mollets au travail. La balade n’est plus à la découverte des églises. Toutefois, nous jetons notre œil au hasard des villages que nous traversons. Soudain, aux environs d’Hauteville, un vol d’oies sauvages ou de grues cendrées typique dans cette contrée, nous surprend malgré tout. Elles sont si nombreuses, divisées en deux groupes, bien en vol collectif en forme de V, beau spectacle et que de commentaires sur ce sujet. Chasseurs d’images, faites-vous plaisir.

La route serpente en lacet, navigue entre les champs de colza et nos tenues de jaune et de bleu se confondent avec eux. Mais cela n’a pas échappé à notre photographe Jean-Michel qui a bien saisi l’instant. Notre périple nous amène aux abords d’une écluse du canal entre Champagne et Bourgogne. Là, nous décidons collectivement, de prendre la voie verte qui longe le canal. Plusieurs kilomètres d’une piste cyclable de toute beauté, le canal est en étiage pour cause de réfection des berges et des écluses en parties automatisées.

Nous approchons d’Arrigny, lieu de restauration retenu par notre Président. Pil-poil dans les temps ! Très bon accueil du personnel, nous nous attablons et dégustons entrée, plat chaud et dessert préparés à notre attention. Excellent, rien n’est resté dans les assiettes.

Allez, il faut repartir ! Dernière ligne droite en douceur sauf que, bien souvent, après un repas,  la route s’élève quelque peu. Une partie un peu plus pentue pour favoriser la digestion peut-être ! Bientôt, la piste cyclable de la digue du lac du Der. Là, aucune difficulté, c’est du billard. Les vues sur ce lac sont magnifiques. Par endroit, c’est un peu du golfe du Morbihan mais sans les effluves de la mer. Nous quittons la digue et retrouvons la route qui nous ramène à Eclaron. Arrivée à 16h15, la boucle est bouclée. C’est le moment de se dire au revoir. Bon retour dans nos pénates respectives.

Une très belle randonnée cyclotouristique bien organisée. Bravo aux organisateurs qui comme d’habitude se sont démenés pour que tout se passe au mieux.

Patrick  FAYON

ce site a été créé sur www.quomodo.com