Le voyage itinérant explications

Le voyage itinérant : un brevet touristique

Expression la plus naturelle et la plus typique du cyclotourisme, le voyage itinérant est valorisé par l'homologation de la carte de route permettant aux participants de conserver un souvenir de leur voyage à bicyclette.

Synonyme de liberté, il se réalise seul ou en groupe, sur l'itinéraire de son choix.

 

Conditions de participation

Le Voyage itinérant est réservé aux licenciés de la FFCT âgés au moins de 10 ans. Il est accompli en France, en tout ou partie à l'étranger, dans les mêmes conditions. Aucune inscription préalable n'est prévue, le participant étant uniquement tenu d'utiliser la carte de route que le siège fédéral tient à sa disposition. Maximum 2 par an

 

Parcours

Le participant à l’entière liberté pour déterminer le jour et lieu de départ, la durée et la distance du voyage, ainsi que l'itinéraire. Toutefois, la distance totale parcourue ne peut être inférieure à 250 km et la durée du voyage ne peut être inférieure à trois jours ; il n'existe pas de durée maximum.

Le voyage peut s'effectuer en ligne droite, en circuit ou en étoile. Dans ce dernier cas, le centre de l'étoile ne peut en aucun cas être le lieu de résidence du participant, ni s'en trouver à moins de 150 km .

Au cours du voyage, il n'est pas toléré plus d'une étape au lieu de résidence.

Aucune moyenne horaire n'est imposée et la distance journalière parcourue n'est pas limitée ; toutefois, les parcours doivent s'accomplir uniquement de jour. Cette obligation interdit donc la réalisation d'un Voyage itinérant au cours d'un raid comportant des étapes nocturnes. Il est admis au cours du voyage, lorsque sa durée est de sept jours, une journée de repos qui ne pourra être ni le premier ni le septième jour.

 

Le VTT

Le Voyage itinérant à VTT doit s'effectuer dans sa plus grande partie hors du réseau routier ; le kilométrage nécessaire à l'homologation est réduit à 100 km. L'itinéraire devra être tracé sur fond de carte IGN.

 

Homologation

Pour acquérir l'homologation, la carte de route recevra, au moins une fois par jour, en dehors des lieux d'étapes, un visa consistant en l’apposition d’un cachet humide des services publics ou des commerçants, comportant le nom de la localité et celui du département ainsi que la date de passage.

Les cartes de route doivent être adressées, pour homologation, au délégué fédéral, dans le mois qui suit la fin du voyage. Il ne sera pas tenu compte des cartes de route qui parviendraient en dehors de ce délai. Pour faciliter la vérification de l'itinéraire et l'identification des contrôles, le participant doit  schématiser à l'endroit prévu à cet effet son itinéraire.

Il indiquera les lieux de contrôles des étapes et les distances kilométriques. Les dispositions relatives à tous les brevets soumis à l'homologation de la Fédération sont applicables au présent brevet.

 

Challenge de France : 5 points

ce site a été créé sur www.quomodo.com