RIC   DE COMPIEGNE 17 JUIN 2018
Départ de Meaux à 6h par un temps couvert pour aller participer avec impatience au RIC. A l’arrivée, sur les parkings beaucoup de voitures et les places commencent à être rares. Alain sur place est allé prendre les plaques de cadres pour la distribution et nous nous préparons pour le grand départ devant le portique. Nous sommes 5 Alain, Théotime, Jérôme, Willem, et moi-même sur le 55 km, jimmy le courageux en solitaire sur le 70 km et le duo motivé à fond Arnaud et Aurélien sur le 105 km
Nous partons tous bien motivés pour cette randonné en groupe en quittant le stade pour rejoindre un chemin assez étroit à travers le bois en longeant la rivière. Nous abordons la forêt en attaquant une grande montée infernale en roulant au pas en file indienne et la fatigue se sent de plus en plus et nous contraint à pousser le vélo. Après une courte pose nous repartons à vive allure sur un chemin plat, Théotime toujours en tête. En abordant une grande descente, nous roulons sur un passage de 40 cm, des ornières de chaque côté de 50 à 80 cm creusées par les orages précédents nous guettaient. A 18 km nous arrivons au premier ravitaillement, une courte pause on fait le plein d’énergie et nous repartons en attaquant une belle côte. Nous repartons pour une boucle de 15 km en abordons la grande montée avec difficulté. Tout à coup un coureur à pied nous a doublé en pleine allure.
 Nous avons fortement apprécié ces montées et descentes techniques à répétitions dans la forêt où chacun s’est fait plaisir malgré la fatigue et le maillot bien mouillé. Nous revenons au ravitaillement pour reprendre des calories pour le retour, il nous reste encore 25 km d’aventure à découvrir. Dans une grande descente rocailleuse, j’étais surpris en descendant assez vite en évitant la chute de justesse, cela n’a pas empêché le coureur à pied qui m’a doublé en descendait à vive allure.  
 Nous roulons en enchainant des montées et descentes à répétitions et la fatigue commence à se sentir.  Arrivée au troisième ravitaillement au km 48 on fait une pause, on aperçoit le coureur à pied en pleine forme et on repart pour la finale !!  Après 58 km dans les jambes avec 12. 6 de moyenne on était contant d’arriver un peu fatiguer mais content. Jérôme, pas de chance, à 10 km avant l’arrivée sa casette HS et contraint de venir à pied, bravo quel courage !!
 Félicitation à Jimmy pour son premier RIC il se souviendra, il a beaucoup souffert Bravo à Arnaud et à Aurélien pour leur courage, ils ont du bien mouillé leurs maillots
Willem il a fait preuve de beaucoup de courage, et Théotime toujours en éclaireur.                    Nous avons tous bien apprécié cette belle randonnée et les chemins secs nous ont fortement bien aidé.                                                                                                            
C’est avec un grand plaisir que nous avons bien apprécié dans une ambiance conviviale en dégustant cette paëlla après tous ces efforts !!                                                                                                                                                                                                             
Christian